• Les récipiendaires apparaitront dans l'ordre basé sur ce champ

  • Titre du membre

Missing content: 'undefined' particle cannot be found.

31 août 2019

MYRIAM KESSIBY – Santéinc.

Quelles sont les dernières nouveautés et innovations
susceptibles d’influencer votre vie personnelle ou votre pratique médicale ?

Notre chroniqueuse fait le tour des innovations les plus prometteuses du plus récent Symposium du Collège québécois des médecins de famille.

SEKMED – LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE EN SOUTIEN AU CLINICIEN

L’explosion des médias et des formes de communications entraîne un éclatement des connaissances. Pour rester à jour dans cette multitude d’informations nouvelles, un médecin devrait accorder plus de 20 heures par jour au survol de la littérature portant sur la recherche médicale ! Une tâche impossible, d’autant plus que les médecins n’y accordent qu’une heure par semaine, en moyenne.

Élaborée par Solution Doc 2.0, la plateforme collaborative SEKMED vise justement à soutenir l’évolution des connaissances en médecine en veillant à ce que l’information se rende au clinicien. Ce système permet de mettre en commun diverses ressources médicales à l’intérieur d’une communauté de pratique. Ces ressources interactives sont présentées de façon à être immédiatement utilisables par le clinicien. Concrètement, SEKMED vient appuyer la documentation de l’historique et de l’examen physique, le diagnostic différentiel, la prise de décision, l’apprentissage des meilleures pratiques et bien d’autres choses encore. L’efficience des professionnels de la santé est ainsi accrue dans la prise en charge de problématiques liées aux ressources du système. Le moteur de recherche de SEKMED reconnaît les termes inscrits dans les notes cliniques et affiche les ressources qui y sont associées. Il est alors possible de consulter les informations présentées, de les ajouter à la prise de notes en cours ou de les modifier et de transmettre les modifications à la communauté. Cet outil tirera avantage d’un grand nombre d’utilisateurs, puisque le potentiel de la plateforme grandit avec les contributions des membres de la communauté.

Détails et téléchargement de la plateforme à sekmed.site

TAPERMD – UNE SOLUTION POUR RÉDUIRE LA POLYPHARMACIE

La polypharmacie peut avoir des effets indésirables chez certains patients. TaperMD est un outil visant à aborder ce sujet de manière à minimiser les risques et à optimiser les avantages pour chaque patient. Élaboré en collaboration avec l’Université McMaster, il a été conçu pour aider les médecins, les pharmaciens et les patients à travailler en équipe afin de mieux gérer les effets secondaires des médicaments, en s’inscrivant dans les processus de consultation. Offerte sur le Web, cette solution permet aux professionnels de la santé de disposer de toutes les lignes directrices et des informations requises en un coup d’œil. Le système a pour but de déterminer les médicaments dont les effets secondaires pourraient surpasser les bénéfices. Ainsi, une alerte survient pour suggérer la pause, l’arrêt ou la réduction de la dose de certains médicaments.

TaperMD offre donc les moyens de minimiser les risques en optimisant les avantages. Pour ce faire, la solution aide le professionnel de la santé à élaborer des plans d’action pour mettre en œuvre, ajuster, suivre, surveiller et enregistrer les modifications apportées à la médication. TaperMD permet aussi de recueillir les commentaires des patients, leurs préférences, leurs habitudes de vie et les effets indésirables suspectés des médicaments. Les commentaires d’autres professionnels de la santé, tels que les pharmaciens, peuvent aussi être intégrés. Il est actuellement possible de faire l’essai gratuit de cet outil.

Détails et téléchargement de la solution à tapermd.com

LES DONNÉES AU SERVICE DU CLINICIEN – UN OUTIL SIMPLE D’AIDE À LA DÉCISION EN SANTÉ MENTALE

Des chercheurs de l’Université Laval travaillent actuellement à mettre au point des outils afin de fournir aux professionnels de la santé les meilleures données probantes possible concernant les options de traitement de la dépression et de l’anxiété. Conçu pour une utilisation lors de la rencontre clinique, l’outil d’aide à la décision, lui, est simple, intuitif, et son efficacité est prouvée. Présenté sous forme de cartes que le clinicien peut utiliser comme bon lui semble, il permet, à cette occasion, l’intégration de données probantes sur l’ensemble des traitements de la dépression et des troubles anxieux reconnus comme efficaces. Il facilite aussi la compréhension des enjeux importants pour les patients, peu importe leur niveau de connaissances. Cet outil aide le professionnel de la santé à présenter les options possibles et permet une prise de décision partagée en favorisant une pratique cohérente avec les recommandations des guides de pratique clinique. L’équipe de recherche souhaite offrir un outil aux professionnels et aux milieux cliniques qui veulent prendre des décisions avec plus d’assurance sans allonger la durée des rencontres cliniques, contribuer au développement d’une approche qui minimise l’empreinte sur le déroulement des soins, tout en s’engageant dans une démarche d’amélioration continue de la qualité des soins.

Pour obtenir des exemplaires de l’outil,
contactez la chercheuse principale à
annie.leblanc@fmed.ulaval.ca

7 août 2019

SOPHIE ROUILLARD – Le Citoyen

Andréanne Lefort est la lauréate du Prix de la relève en médecine de famille, décerné par le Collège québécois des médecins de famille, pour l’ensemble de sa jeune carrière qui a permis, notamment, le développement du Groupe de médecine familiale universitaire (GMFU) de Val-d’Or.

En moins de 10 ans de carrière, Dre Andréanne Lefort aura on ne peut plus taillé sa place dans la Vallée-de-l’Or dans le domaine de la santé.  Originaire de Blainville, rien n’indiquait toutefois que la médecin de 32 ans allait faire carrière en Abitibi-Témiscamingue. «Honnêtement, je suis venue à reculons au début!, admet Mme Lefort en riant. Je n’avais jamais mis les pieds ici avant ma résidence en médecine familiale, de 2011 à 2013.»

Toutefois, la Valdorienne d’adoption est rapidement tombée en amour avec la région. «L’accueil des gens d’ici est incomparable, souligne-t-elle. Les citoyens sont tellement chaleureux. De plus, on peut pratiquer beaucoup d’activités en plein air ici, ce qui a été un gros plus pour mon conjoint et moi.» 

Une passion de toujours 

Selon les dires de sa propre mère, Andréanne Lefort a toujours désiré travailler dans le domaine de la santé.

«Il paraît qu’à 6 ans, j’ai dit que je voulais être médecin, raconte-t-elle. Je ne me souviens pas de ça, mais je sais que je n’ai jamais désiré faire autre chose comme métier. J’ai hésité entre plusieurs spécialités, mais jamais je n’ai voulu faire un autre travail que celui de médecin.» 

Sa passion pour son travail aura visiblement été visible tout au long de son parcours scolaire, puisque ce sont ses pairs de l’Université McGill (où elle a fait ses études) qui ont soumis sa candidature pour recevoir le Prix de la relève en médecine de famille.

«Juste d’être en nomination, c’est incroyable, exprime Andréanne Lefort. Je n’y croyais pas. Alors, d’être lauréate du prix, c’est encore plus gratifiant.» 

Dès ses débuts dans le domaine de la santé, la docteure s’est rapidement fait remarquer pour son leadership naturel et ses compétences cliniques. Après seulement trois ans de pratique, Mme Lefort a été ciblée pour le poste de directrice intérimaire du GMF-U. Selon le Collège des médecins de famille, «son travail a été exemplaire, alors qu’elle en a assuré la gestion complète, y compris le personnel, les enseignants et les apprenants».

Aujourd’hui, la docteure est non seulement installée dans la région pour y rester (avec deux enfants et un autre en route!), mais elle est également devenue la responsable du GMFU de la Vallée-de-l’Or en 2017. 

«Ce que j’ai toujours voulu, c’est de pouvoir être en contact avec les patients et leurs familles. Ici, j’ai découvert de nouvelles cultures grâce aux peuples autochtones, mais aussi des gens avec du cœur. Je n’ai jamais regretté d’avoir déménagé ici», conclut Dre Lefort. 

Je suis membre parce que ...

 Je reçois le soutien nécessaire pour devenir un meilleur médecin, jour après jour 

Marie-Claude Moore, M.D., CCMF

 Les membres de cette grande famille me ressourcent et m’inspirent! 

Caroline Laberge, M.D., CCMF, FCMF

 Le CQMF me permet de développer un soutien concret aux jeunes médecins du Québec 

Dominique Deschênes, M.D., CCMF, FCMF

J'adhère