29 avril 2021

par les Dres Élise Boulanger et Sophie Zhang, médecins de famille, coprésidentes de la CPMC ProfessionSanté ‒ L’actualité médicale

Il y a un peu plus d’un an, la pandémie de COVID-19 frappait de plein fouet les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Québec. Rien n’avait préparé ces milieux de vie à faire face à un virus ayant une prédilection particulière pour les patients vulnérables. Les travailleuses et travailleurs de la santé qui œuvrent auprès de cette population, incluant les médecins de famille et médecins spécialistes venus prêter main-forte, se sont trouvés isolés face à une nouvelle maladie. Ils et elles ont dû se retrousser les manches plus que jamais pour faire face aux drames qui ont suivi.

C’est dans la foulée de cette première vague de COVID-19, à l’été 2020, qu’est née la communauté de pratique des médecins en CHSLD du Québec (CPMC) au sein du Collège québécois des médecins de famille (CQMF). La crise sanitaire majeure causée par la pandémie avait mis à découvert les besoins criants d’échange, de partage et de renforcement des liens entre médecins œuvrant en CHSLD. Ces besoins n’étaient pas nouveaux, mais ils étaient devenus impossibles à ignorer. Ainsi, à la suite des événements du printemps 2020, des médecins de famille et des gériatres ayant été très impliqués dans la crise se sont retrouvés et ensemble ont cherché des solutions pour améliorer la qualité des soins offerts en CHSLD. Unis par leur engagement sur le terrain ainsi qu’à différents niveaux de gestion, ces médecins ont voulu donner une voix plus forte aux CHSLD, jusque-là peu représentés dans les instances administratives, professionnelles et gouvernementales au Québec. À ce jour, plus de 450 médecins ont joint les rangs de la CPMC.

Objectifs de la communauté de pratique

L’objectif premier de cette communauté est de renforcer les liens entre médecins, infirmiers et infirmières praticien(ne)s spécialisé(e)s de première ligne (IPS-PL) de toutes les régions du Québec afin d’améliorer l’offre de services médicaux en CHSLD – un forum Teams a été lancé pour leur permettre d’échanger virtuellement sur les enjeux cliniques et de coordination qu’ils vivent au quotidien en CHSLD et plusieurs webinaires ont été organisés.

La pandémie a mis en lumière plus que jamais le fait que les milieux de vie que sont les CHSLD sont également des milieux de soins. Ils hébergent une clientèle vulnérable avec des besoins de santé particuliers qui s’arriment généralement mal avec le système hospitalier. Il est primordial que les médecins de famille qui pratiquent en CHSLD poursuivent leur collaboration grandissante avec les équipes de soins et leurs structures de gestion afin d’en faire des milieux répondant aux vrais besoins des résidentes et résidents. À cet égard, la CPMC se veut d’ailleurs aussi un organe pour écouter, conseiller et soutenir la voix des résidentes et résidents, des personnes proches aidantes et du personnel interdisciplinaire en CHSLD.

Dessiner l’avenir

Après la pandémie, la CPMC veut continuer d’outiller ses membres dans leur pratique, au-delà des enjeux créés par la COVID-19. Elle travaille depuis peu avec le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec à l’élaboration d’un cadre de référence pour les soins médicaux en CHSLD. Elle souhaite également augmenter son offre de service aux membres médecins et IPS-PL en plus de susciter des initiatives pour valoriser la pratique en soins de longue durée auprès des médecins de famille.

Nous ne pouvons pas réécrire l’histoire des CHSLD au moment de la première vague de COVID-19 au Québec, mais nous pouvons contribuer à en écrire les prochains chapitres!